Le prix de l’immobilier en Espagne

Le prix de l’immobilier en Espagne en détail

La crise a frappé de plein fouet le secteur immobilier en Espagne. Cette situation a également eu une influence sur le prix de l’immobilier. En 2012, il a enregistré un net recul de 10% et depuis l’éclatement de la crise en 2008, cela se situe autour de 30%. C’est une occasion pour investir en Espagne.

La France a toujours enregistré un prix de l’immobilier stable en dépit d’une ruine de transactions. Contrairement à ce pays, l’Espagne continue toujours de dresser les excès de sa bulle. Par rapport aux chiffres de l’année 2011, le prix des biens immobiliers notamment des logements en Espagne a reculé de 10% durant le quatrième trimestre de 2012. Il s’agit d’un chiffre publié par le ministère du Logement. Pour acheter maison Espagne, le prix moyen du mètre carré avoisine les 1 531,2 euros durant le dernier trimestre de 2012. Ce prix a baissé de 2,2% par rapport à celui affiché au troisième trimestre en 2012. Comparé à la France, ce prix est très bas, car le mètre carré peut s’élever jusqu’à 8 440 euros dans la ville de Paris.

Cette chute est très remarquée en Valence. Dans cette région, le prix a baissé de 13,7% rien qu’en une année. La zone qui a résisté à la crise est le Pays Basque où ce recul au niveau du prix est seulement de 2,1%. Pour un particulier ou une entreprise voulant investir en Espagne, il faut saisir les opportunités. Il est important de noter que le prix de l’immobilier en Espagne a doublé en dix ans avant l’éclatement de la bulle en 2008. Après, la diminution est de l’ordre de 8% tous les ans pour chuter jusqu’à 6% après. A la quatrième année de baisse, c’est-à-dire en 2011, le recul enregistré est de 6,8%. Malgré la crise, la fiscalité reste attractive.

Articles en relation :