Créer son entreprise : les formalités qu’il faut respecter

Actuellement, les jeunes ambitieux rêvant de lancer leur propre entreprise sont nombreux. Voulant investir le monde des affaires, ils sont riches en idées innovantes et percutantes. Le seul élément qui leur manque est la connaissance des formalités obligatoires qu’il faut respecter afin de créer une société en bonne et due forme.  Quelles sont ces formalités à suivre pour développer sa propre entreprise ?

Respecter soigneusement des étapes particulières afin de monter son entreprise

 

La création d’une entreprise doit suivre des étapes spécifiques qu’il faut respecter minutieusement. Allant de la définition de son projet jusqu’à l’étude du marché, en passant par l’établissement d’un business plan et la recherche de financement, pour terminer par le choix d’un statut juridique et l’établissement des différents documents administratifs qui vont permettre de rendre un projet d’entreprise fictif en une entreprise concrète.

Les formalités de création d’une société sont en principes formées par la constitution des papiers administratifs et le versement de certaines sommes. Les démarches administratives indispensables dans la création d’une entreprise sont aujourd’hui plus simples à réaliser. Les coûts alloués afin de pouvoir créer sa société ont largement diminué. Faire appel à une aide extérieure ou un consultant expert dans le domaine de la création d’une entreprise comme fiscaliste-comptable.be est une initiative très judicieuse afin de réussir à monter parfaitement sa société.

Avoir un local pour son adresse professionnelle

 

Lors de la création d’une entreprise, la première étape à faire est la recherche d’un local. Un local va servir de justificatif de son adresse professionnelle afin d’obtenir facilement un numéro d’immatriculation auprès du registre du commerce ou RCS. Il est possible d’utiliser sa propre adresse comme adresse professionnelle. Dans le cas où vous travaillez à votre domicile, vous pouvez utiliser l’adresse de votre lieu d’habitation personnelle comme adresse de votre siège professionnelle. Cela est facilement faisable si vous ne disposez pas d’un contrat de bail et que vous êtes propriétaire des lieux. Vous pouvez également louer des locaux extérieurs et utiliser votre contrat de bail commercial ou bail professionnel pour justifier l’adresse du siège social de votre entreprise.

Avoir une dénomination sociale pour le nom de son entreprise

 

La  dénomination sociale d’une entreprise va servir à identifier l’activité de celle-ci. Parmi les étapes à réaliser lors de la création de son entreprise, il est important de transmettre la dénomination de sa société au registre du commerce ou bien au répertoire des métiers lors de la demande d’un numéro d’immatriculation. Il est essentiel de bien choisir le nom de son entreprise. Il faut qu’il soit accrocheur mais aussi réfléchi, car il permettra de mieux connaître votre société. Il est à noter que lors du choix de sa dénomination, il faut consulter l’inventaire des sociétés actuelles à l’INPI ou Institut National de la Propriété industrielle pour ne pas utiliser une dénomination déjà existante.

Pour terminer, les autres formalités pour créer son entreprise comprennent l’affiliation auprès d’un organisme social, la déclaration d’existence au service des impôts et à l’inspection du travail, l’enregistrement au répertoire national des entreprises pour obtenir un numéro SIREN, SIRET et un code APE.

Articles en relation :