Choisir un Terrain à Koh Samui

Comment bien choisir son terrain à Koh Samui ?

La majorité des étrangers qui envisagent de vivre en Thaïlande loue un appartement ou une maison à Koh Samui. En principe, il ne doit y avoir aucun problème si le loyer est payé à temps. Les étrangers ne sont pas autorisés à détenir un titre foncier en Thaïlande. Toutefois, il est possible de faire l’acquisition d’un logement en copropriété. Cependant, d’autres options s’offrent aux investisseurs pour acheter un terrain à Koh Samui.

L’une des procédures les plus courantes est d’enregistrer les terres au nom d’un partenaire thaïlandais. Une autre option consiste à investir au moins 40 millions de bahts (environ 1 020 000 d’euros) dans le pays. Cela donne le droit à l’investisseur de posséder un rai (1600 m²) de terres à des fins de subsistance.


phuket

 

Les entreprises et les étrangers sont également autorisés à louer des terres pour une période de 30 ans, qui peut être prolongée de 30 ans. Le bureau foncier local, Korm Ti Din en thaï, doit en être informé et donnera son autorisation pour une periode maximale de trois ans à compter de la date de dépôt de la demande.

Les prix des terrains varient largement en Thaïlande. Ceux dans les stations balnéaires comme pour le cas de Koh Samui peuvent coûter très cher de nos jours. Les îles et les destinations touristiques populaires ainsi que les terrains dans les grandes villes comme Bangkok et Chiang Mai en sont des exemples. Cependant, les prix des terres et des biens sont généralement plus abordables dans les villes moins peuplées ou dans les campagnes.

 

Afin de faciliter la recherche, il est important de s’octroyer des services d’une agence immobilière lorsqu’on envisage d’investir à Koh Samui. Comme elles disposent d’une expérience significative du marché, les entreprises de courtage sont en mesure de négocier les biens à des prix attractifs et surtout de faciliter les démarches administratives.

 

Articles en relation :