Acheter une maison à Lisbonne, que dit la loi?

Acheter une maison à Lisbonne : ce que stipule la loi

Acheter une maison à Lisbonne reste financièrement intéressant dans la mesure où les prix sont largement accessibles. Le coût de la vie est d’ailleurs légèrement inférieur par rapport aux autres pays membres de la zone euro. Encore faut-il connaître les différentes lois relatives à l’achat d’un bien immobilier à Lisbonne.

Les lois immobilières à Lisbonne sont très similaires à celles de la France. La signature de l’acte de vente définitif se déroule chez le notaire ou directement au bureau du cadastre. Comme ce document est rédigé en langue portugaise, vous aurez besoin de le faire traduire. Toutefois, il est préférable d’engager un avocat spécialisé dans l’immobilier. Le recours à un avocat vous permettra de vous assurer du respect de toutes les conditions légales. Il prendra en charge certains aspects entre autres l’élaboration d’un Procuração Publica. Ce dossier est signé et enregistré dans le bureau du notaire lorsque vous envisagez d’acheter une maison au Portugal à Lisbonne. Il garantira l’authenticité de l’acte de vente et signifiera qu’un représentant légal a été autorisé à traiter au nom du client. Certains cabinets d’avocats internationaux ainsi que des agences immobilières peuvent rédiger ce document en portugais, bien qu’ils soient établis en dehors du Portugal.

De même, la législation au Portugal est très claire sur certaines obligations du vendeur. Ce dernier est tenu d’assurer le paiement de toutes les taxes sur les propriétés bâties et foncières avant toute cession du bien.

Il existe toutefois quelques points qui différencient la loi portugaise de celle des autres États membres de la zone euro. Si le compromis de vente a été déjà signé et que l’acheteur renonce à acheter maison Lisbonne,  il peut perdre le dépôt, à l’exception de cas de force majeure. Dans un autre cas, le propriétaire est tenu de restituer l’acompte ainsi que le doublé s’il refuse la vente  bien que le compromis a été conclu. En cas d’achat pour une résidence qui ne serrait votre résidence principale nous vous conseillons également la mise en place d’une alarme maison pour assurer la sécurité de votre bien.

Articles en relation :