Achat immobilier en Espagne

Achat immobilier en Espagne : les pièges à éviter

Voici les points à considérer afin d’éviter de mauvaises surprises lorsque vous envisagez d’investir en Espagne.
La loi foncière de Valence
Cette loi extrêmement controversée a été adoptée en 1994, lorsque de vastes zones de la province de Valence étaient encore peu développées. Elle était destinée à aider les autorités locales à améliorer les infrastructures de la région et à construire des maisons lowcosts.
Toutefois, ces dernières années, elle a été utilisée pour s’emparer des terres de nombreux propriétaires pour favoriser le développement de nouveaux actifs. Ces malheureux ont perdu leurs terrains sans aucune compensation.

Autres points à noter si vous envisagez d’acheter une villa en Espagne :

•    Toutes les dettes dues sur une propriété espagnole doivent être payées par le nouveau propriétaire. Assurez-vous qu’il n’y a aucune dette avant de vous engager à acheter une maison en Espagne.
•    Dans les zones où les constructions sont très importantes, l’approvisionnement local en eau et les eaux usées supplémentaires ainsi que l’élimination des déchets constituent un problème majeur pour les résidents.
•    Offrez-vous les services d’un avocat pour vous conseiller avant de prendre toute décision. En effet, les lois peuvent être nettement différentes d’une région à une autre. Demandez-leur de confirmer la totalité des coûts impliqués dans les transactions.
•    Si vous avez besoin de financement pour compléter la somme nécessaire à l’achat de votre maison espagnole, ne vous engagez pas tout de suite dans l’opération. Assurez-vous de pouvoir récupérer le dépôt si le financement vient à être refusé.
•    Insistez sur une garantie bancaire pour les grosses sommes d’argent versées à l’entreprise de construction. Vous serez assuré contre une éventuelle faillite du constructeur avant la fin des travaux.
•    Ayez la certitude que vous disposez d’une assurance suffisante pour couvrir votre propriété ainsi que vos effets personnels.
•    Il est également important d’être au courant de la fiscalité pour éviter des zones à forte taxe immobilière.

Articles en relation :